University of M'sila |

Academic Staff

NameMailPhone Number
meghar abdelouahababdelouahab.meghar@univ-msila.dz0551046236
ZOUAOUI ABDELOUAHABabdelouahab.zouaoui@univ-msila.dz0541154911
HECHAICHI ABDELOUAHEBabdelouaheb.hechaichi@univ-msila.dz0771358192
AZZEDDINE Abdelraoufabdelraouf.azzeddine@univ-msila.dz0555255192
Abdelwahhab BOUDJELLALabdelwahhab.boudjellal@univ-msila.dz
abdenaceur azouzabdenaceur.azouz@univ-msila.dz0676828576
Abdenassar HARRARabdenassar.harrar@univ-msila.dz0558296327
عبد النور مبروك abdennour.mabrouk@univ-msila.dz
abdennour mansouriabdennour.mansouri@univ-msila.dz560534074
OUALI Abdennourabdennour.ouali@univ-msila.dz@univ-msila.dz0672410240
khechai abdenourabdenour.khechai@univ-msila.dz0791979657
boulaouad abderachidabderachid.boulaouad@univ-msila.dz
Abderachid SAADIabderachid.saadi@univ-msila.dz0658116923
AROUSSI ABDERAZAKabderazak.aroussi@univ-msila.dz
brahimi abderazakabderazak.brahimi@univ-msila.dz0671403618
abderazzak jaafriabderazzak.jaafri@univ-msila.dz778999947
Guemache Abderezakabderezak.guemache@univ-msila.dz0793486214
zebiri abderrazekabderezak.zebiri@univ-msila.dz
There are 1495 Teacher registered. ( 84 Page )
NameMailPhone Number
chebli khaledkhaled.chebli@univ-msila.dz0657504336
ouahab khaledkhaled.ouahab@univ-msila.dz0559105309
khalffallah abedrrachidkhalffallah.abedrrachid@univ-msila.dz
kharchi lakhdarkharchi.lakhdar@univ-msila.dz
aouchache khelifakhelifa.aouchache@univ-msila.dz0556046944
chanene kouiderkouider.chenene@univ-msila.dz
labidi souadlabidi.souad@univ-msila.dz
labza mokhtarlabza.mokhtar@univ-msila.dz
lahouaou somialahouaou.somia@univ-msila.dz
lahouaou taharlahouaou.tahar@univ-msila.dz
lakhal saadialakhal.saadia@univ-msila.dz
dilmi lakhdarlakhdar.dilmi@univ-msila.dz0777397893
lakhdar hennilakhdar.henni@univ-msila.dz0779031705
ROUBHI Lakhdarlakhdar.roubhi@univ-msila.dz0797006405
hadjab lamialamia.hadjab@univ-msila.dz
boutabaa lamrilamri.boutabaa@univ-msila.dz
mammeri adbelkrimmammeri.adbelkrim@univ-msila.dz
mebrak hocinemebrak.hocine@univ-msila.dz
Result : 200 Teacher.

lahouaou, soumia

Grade : MAA

Faculty : lettres et langues

Department : Lettres et langue française

Speciality :

Address :

Phone :

Email : somia.lahouaou@univ-msila.dz

Communication internationale

Saussure et la sémiologie : de quelques effets du maître genevois sur la théorie du signe


Mots clés: Saussure, cours de linguistique générale, sémiologie, signifiant, signifié, théories sémiologiques.

RESUME
Il est de tradition dans les sciences humaines de soulever la question des discours fondateurs. Dans les sciences du langage, Ferdinand de Saussure est considéré comme étant un initiateur de ces dernières grâce à son livre posthume Cours de linguistique générale qui a profondément imprégné les institutions et les mentalités en laissant un héritage idéologique et théorique largement référé jusqu'à nos jours.
D'ailleurs, ce maître genevois s'en donne à une réflexion sur le signe et la signification en préconisant la création d'une science, encore à naître, qui étudierait la vie des signes au sein de la vie sociale même si les quelques lignes qui en ont parlé semblent sommaires, d'allure programmatique et ne fournissent pas les concepts nécessaires pour sa mise en place néanmoins, la sémiologie saussurienne demeure fondatrice et se considère comme l'une des influences majeures de Hjelmslev, Barthes ou même l'école de Paris.
En effet, depuis la réception et l'interprétation du C.L.G les pratiques sémiologiques ont connu une expansion considérable notamment par rapport à l'articulation binaire du signe en signifiant et signifié.
A travers la présente communication, nous voudrions expliciter les effets de la théorie Saussurienne sur l'évolution de la sémiologie.


Lien :

Ajouté le: 11-05-19

International communication

La culture en terre de la sémiotique : enjeux méthodologiques et épistémologiques de la sémiotique culturelle.


Mots clés: sémiotique culturelle, culture, forme, contenu, code, pratiques culturelles.
RESUME
Il convient de souligner que les études de la culture n’existent qu’au pluriel et ce à partir d’horizons variés : de l’anthropologie à la sociologie en passant par la psychologie. Néanmoins, la culture se présente également comme un « ensemble signifiant » voire comme un système de signes articulé en formes signifiantes et en significations dont la forme est exprimée à travers des pratiques codées et ritualisées dans un contexte social donné et le plan du contenu est à comprendre dans ces codes sociaux appartenant à divers domaines et champs de la vie en groupe à savoir : code de la sexualité, code de l’organisation économique, code vestimentaire, code culinaire et alimentaire, code de la communication, etc.
En effet, la sémiotique de la culture est cette : « science qui étudie tous les phénomènes de culture comme s’ils étaient des signes, en se basant sur l’hypothèse que tous les phénomènes de culture sont en réalité des systèmes de signes » (Eco, 1972, p.261). Dans cette optique, la sémiotique de la culture aurait pour programme de relier les signes a priori étrangers les uns aux autres et les faire communiquer entre eux pour signifier. Elle ambitionne également de répondre à la question : « comment les sociétés dans leur diversité se pensent et se présentent à travers leurs productions signifiantes, aussi bien verbales que non-verbales ? » (Kharbouche, 2010 ,p.02)
La présente communication voudrait ouvrir la réflexion sémiotique à une prise en compte de la culture qui nourrira une sémiotique culturelle ayant le devoir de l'intégrer en retour dans sa pratique, dans sa méthodologie comme dans son épistémologie. Nous nous proposons d’étayer la question de la sémiotisation de la culture en illustrant nos propos par des pratiques et des objets du contexte algérien.


Lien :

Ajouté le: 11-05-19

International communication

Se vêtir pour dire l’identité culturelle algérienne


Mots clés: sémiotique vestimentaire, communication non-verbale, sémiotique de la culture, sémiosphère.
RESUME
Hormis ses fonctions utilitaires et esthétiques, le vêtement est considéré comme un moyen de communication et d’identification des peuples par excellence. Il fournit des renseignements d’ordre socioculturel sur l’individu seul ou en communauté.
L’homme qui s’est vêtu pour se protéger ou pour se parer, l’a fait également « pour exercer son activité signifiante » (Barthes, 1966). En effet, le vêtement fonctionne comme signe dans la mesure où il voit se greffer sur le support matériel (tissu, cuir) ,lui servant de signifiant, une panoplie de signifiés renvoyant à ce qui est individuel (situation biologique du porteur du vêtement, son sexe, âge, rites de passage, statut social, profession, richesse, confession, deuil, état civil) ou des situations qui renvoient à la division sociale du temps (jours ordinaires ou de fêtes) ou de l’espace (groupes régionaux) (Fontanès et Sike 1987 :25).
En Algérie, le costume traditionnel en général et le costume féminin en particulier comptent parmi les marqueurs les plus riches de l’identité culturelle du pays. De l’Est à l’Ouest en passant par la capitale, chaque région dispose d’un patrimoine vestimentaire spécifique qui lui confère une singularité. Cette unicité, elle se dit à travers des marques et des unités significatives (vestèmes suivant la dénomination barthésienne) à quoi l’on reconnaît l’appartenance à une zone géographique et culturelle précise.
Le propos de cette communication est de questionner le vêtement traditionnel féminin (la robe Kabyle) dans son rapport avec le système de signes qui l’implique voire à la sémiosphère (Lotman,1984). Nous examinerons à ce titre l’expression sémiotique du vêtement à travers les signes plastiques (couleurs, traits, matières) et iconiques (motifs décoratifs et leur organisation) pour exprimer l’identité culturelle algérienne.


Lien :

Ajouté le: 11-05-19

No information

No information

No information

No information